Rechercher

Je ne trouve pas...

Caisses Claire

Cymbales

Percussions

Hardware

Accessoires

Jouer du Djembe

Jouer du Djembe

Le Djembé est une percussion d’origine ouest-africaine fabriquée dans un tronc de bois en forme de calice surmonté d’une peau de chèvre ou d’antilope. La peau est tendue au dessus de l’ouverture supérieure à l’aide d’un système composé de cordes et des anneaux en fer.

 

Djembe Meinl DJW2GABJouer au Djembé nécessite une initiation sérieuse et approfondie. Il faut avoir le sens du rythme, du tempo et de la cadence. Le djembé se joue à mains nues et généralement accompagné. Il se joue assis, l’instrument serré entre les jambes et légèrement penché vers l’avant. Il se joue aussi debout, l’instrument maintenu entre les jambes, et maintenu à l’aide d’une sangle autour de la taille ou de l’épaule. Dans tous les cas, l’ouverture inférieure de l’instrument ne doit pas être close.

 

À l'intérieur de ces trois catégories, on dénombre plusieurs centaines de percussions dont le tam-tam, la castagnette, le gong, le tambourin, le balafon, la batterie Sonor, le bongo, la caisse claire, les cloches, le triangle, la maraca et le djembé qui nous intéressera plus particulièrement ici.

 

Il existe plusieurs jeux et figures dans la pratique du Djembé. Le son diffère selon l’endroit où l’on applique la frappe sur la peau. Ainsi distingue-t-on :

 

  • Le son « basse » ou son grave, produit par une frappe de la paume entière de la main, le pouce relevé, sur la partie centrale du tambour. La main doit vite être relevée pour ne pas étouffer le son
  • Le son « tonique » ou son « semi-aigü », en principe bref, qui s’obtient en frappant le bord du tambour avec l’ensemble des doigts serrés. Le pouce et la paume de la main ne doivent pas intervenir
  • Le son « claqué » ou son « aigü » obtenu de deux manières : la première manière, qui donne un son sec, consiste à frapper le tambour dans la même position que pour le son tonique mais juste avec le bout des doigts, la main étant en forme de cuiller. La deuxième manière consiste à adopter la même position que pour le son tonique mais avec les doigts légèrement écartés qui frappent de toute leur surface sur la peau

 

Ce sont là, les 3 principaux sons du Djembé. Mais dans la pratique traditionnelle on distingue encore :

 

  • Le son « matté » ou son « étouffé », qui s’obtient en maintenant une main sur la peau au moment de la frappe. Le son est ainsi étouffé. Selon que l’on joue l’un des trois principaux sons suscités, on distingue le matté basse, le matté claqué et le matté tonique
  • Le fla, qui n’est pas un son proprement dit mais une variante dans la pratique intervenant dans plusieurs compositions. Il s’obtient par une succession de frappes rapides à intervalles très rapprochés, donnant l’impression d’une sorte de roulement. Il est très fréquent dans la pratique

 

Il existe aussi des techniques de frappe plus élaborées qui varient en fonction de la position des doigts et de la main, et de la créativité du joueur. Tous ces détails ne suffisent cependant pas pour jouer du djembé.

 

Un apprentissage assidu et régulier est nécessaire. Généralement le djembé s’accompagne d’autres djembés. On rencontre ainsi les djembé solistes et les djembé d’accompagnement. Le djembé s’accompagne aussi d’autres instruments, appelés Dununs, à savoir le dununba, le sangban, le kenkeni qui sont aussi des tambours, souvent au son grave. Des dununs, le sangban est le soliste. Il joue les phrases principales. Le dununba accompagne les djembés et le sangban. Mais il tient parfois le rôle principal.

 

Le djembé est la percussion de la danse par excellence. Il faut retenir que le son du djembé varie selon la taille du fût et le diamètre de la peau. Plus grand est le diamètre de la caisse, plus ronde et basse est la note. Aussi, plus la peau est fine, plus vibrant et harmonieux est le son. Aujourd’hui, grâce à la virtuosité de grands maîtres appelés « djembéfola » tel que Famoudou Konaté, Amadou Kiénou, François Dembélé, le djembé est devenu un instrument universel, connu partout dans le monde.

 

Plusieurs millions de personnes apprennent chaque année à jouer le djembé, en Afrique, en Europe comme dans les autres continents. De nombreux artistes musiciens de la musique moderne comme de la musique traditionnelle l’ont adopté.

 

Services en ligne


Hitech'Drums sur FacebookHitech'Drums sur TwitterLe forum des batteurs

Panier

Votre panier est vide

Login (réinscription)

Votre e-mail :

Votre mot de passe :

Transports

Belgique (TNT) : 4.95 €

France (DPD) : 12 €

Luxembourg (TNT) : 12 €