Rechercher

Je ne trouve pas...

Caisses Claire

Cymbales

Percussions

Hardware

Accessoires

Les instruments de percussion

Les instruments de percussion

Souvent désignés par le terme "percussion" tout court, les instruments de percussion regroupent l’ensemble des instruments de musique dont le son est produit par la frappe ou le grattage d’un élément, d’un matériau ou d’une membrane constitutive de l’instrument qui résonne.

 

L’histoire de la musique considère ce type d’instrument comme les touts premiers tant ils sont présents dans les nombreux genres musicaux à travers le monde. Leur constitution diverge et évolue avec les temps et les civilisations mais leur énergie se fait toujours aisément ressentir dans les musiques du monde : depuis les musiques traditionnelles rythmées et dansantes, jusqu’à la musique classique, plus sobre d’apparence.

 

Les différents types d’instruments de percussion

On procède généralement à une classification des instruments de percussions en tenant compte de leur constitution et de la source d’émission sonore. Ainsi, on distingue de façon générale, les percussions membranophones, les idiophones et un peu plus rares mais tout aussi importantes, les cordophones.

 

Les percussions membranophones

Les percussions membranophones sont constituées généralement d’un fût couvert par une peau tendue. Il peut s’agir d’une peau animale ou d’une peau synthétique qui émet les sons caractéristiques de l’instrument quand on la frappe. Certains de ces instruments sont joués à la main, tandis que d’autres le sont avec des bâtons, des baguettes, des balais. De façon pratique, lorsqu’on frappe la membrane, cela génère un son amplifié par le fût. Ainsi, le son sera d’autant plus grave que l’instrument sera haut ou volumineux. Ce sont des instruments offrant un grand plaisir de jeu, demandant une certaine énergie et offrant des rythmes généralement dansants. Au nombre de ceux-ci, on dénombre la caisse claire, le tambour, la batterie, la grosse caisse, les timbales et un peu plus loin, le djembé, la darbouka, les toms, le bongo, etc. Ils font souvent partie intégrante d’orchestres rythmés mais certains d’entre eux peuvent également faire l’objet de solos ravageurs.

 

Les idiophones

Sont qualifiées d’idiophone, les instruments à percussion dont le son est produit par le matériau lui-même. Le son peut être produit en créant un impact, soit avec une autre partie de l’instrument soit avec un élément extérieur, des baguettes par exemple. Ce sont des instruments offrant une sonorité variée en fonction de leur constitution qui, au passage peut être aussi variée que possible, les sons produits par tel ou tel matériau n’étant identiques à aucun autre. Dans cette catégorie d’instruments de percussions, on a également une classe d’instruments du même style : les lamellaphones. Il s’agit d’instruments dont le son est produit en frappant sur des lames accordées. Ces lames peuvent être en bois ou en métal et sont les principaux constituants de l’instrument. Vous avez, par exemple, le xylophone, le marimba,le balafon, etc. Au nombre des autres idiophones, on peut citer les cymbales, le ganza, les gongs,etc.

 

Les cordophones

Il s’agit d’instruments à cordes dont les cordes sont frappées en rythme pour produire un son accordé. Les cordophones en tant que percussions sont assez rares. Toutefois, un certain nombre d’entre eux sont considérés comme tel compte tenu de leurs caractéristiques et spécificités. Au nombre de ces instruments, on peut citer la kora, le santour et le tambourin à cordes.

 

Les percussions dans le monde

Comme nous vous l’avons précisé plus haut, l’histoire de la musique ne saurait se dissocier de celle des instruments de percussion. Ainsi, dans chaque région du monde et dans presque toutes les cultures, les percussions sont présentes. En Afrique, par exemple, les tambours et autres instruments de percussion étaient partie intégrante de la vie des peuples. Et même aujourd’hui, malgré leur "mondialisation", il n’en demeure pas moins qu’ils ont une valeur et un rôle prépondérant dans la culture des peuples. La preuve, c’est bien avec le djembé, que Sékou Touré fit découvrir au monde entier la Guinée dans les années 70 - 80. De même, sans percussion, la musique n’aurait sûrement pas la même saveur. Imaginez-vous une salsa sans percussion ou tout autre rythme asiatique festive sans le rythme des gongs. C’est là toute l’importance des instruments de percussion.

 

Services en ligne


Hitech'Drums sur FacebookHitech'Drums sur TwitterLe forum des batteurs

Panier

Votre panier est vide

Login (réinscription)

Votre e-mail :

Votre mot de passe :

Transports

Belgique (TNT) : 4.95 €

France (DPD) : 12 €

Luxembourg (TNT) : 12 €